montage-percy-choc.jpg

 

Férue de mythologie depuis la petite enfance (encore merci aux auteurs de Mythologie-Mythofolie, Robert et Elisabeth Beauvais), je n'avais pas grande envie de voir les films dérivés en février et avril 2010, Percy Jackson et le voleur de foudre et Le choc des Titans. Mais je me suis laissée amadouée au vidéo club par la classe biberon et j'ai visionné les deux, l'un après l'autre.

 

J'ai commencé par Le choc des Titans avec le héros d'Avatar, Sam Worthington. Je n'en attendais pas grand-chose, heureusement car je me suis ennuyée. Casting : zéro. Scénario : zéro. Effets spéciaux : bof. Franchement pas de quoi dépenser une place de cinéma. Il ne se passe pas grand chose, les rares scènes d'action sont trop longues et ne ménagent ni frayeurs, ni suspense. Quant aux tentatives émotionnelles, que ce soit entre Zeus et son fils ou entre Persée et Io (on se demande ce qu'elle vient faire là car dans mes souvenirs, sa route n'a pas croisé celle de Persée ?), elles laissent le spectateur totalement incrédule.

 

La bonne surprise est venue de Percy Jackson et le voleur de foudre. Pourtant Chris Colombus est loin d'être un de mes réalisateurs préférés. J'ai même respiré quand il a lâché les manettes d'Harry Potter après le 2e film. Mais j'admets que son casting est plein de bonnes surprises. Se distinguent, entre autres, côté guest stars, Uma Thurman en fascinante Méduse. Pas mal également Logan Lerman dans le rôle titre, charmant mais pas seulement. Il a une vraie présence et on l'imagine sans souci dans un film dit d'auteur. Beau charisme également de Kevin McKidd qui incarne Poséïdon. Côté histoire, à part le parallèle entre Percée, fils de Zeus et Percy, fils de Poséïdon, j'ai trouvé l'histoire amusante. Percy est accusé par Zeus de lui avoir volé son éclair. Sous peine d'une guerre divine, il doit le restituer rapidement. Le parcours du jeune homme le conduira à affronter, ainsi que son légendaire homonyme, Méduse, armé de baskets volantes prêtées par... Le fils d'Hermès! Il marchera dans les pas d'Orphée, non pour aller chercher son amour perdu mais sa mère au royaume souterrain d'Hadès. Il affrontera l'hydre et bien d'autres créatures horrifiantes.

 

Une amie m'avait parlé des livres. Je découvre que la saga de Rick Riordan comprend cinq tomes et s'est vendue à plus de cinq millions d'exemplaires dans le monde. J'ai acheté le premier tome...

Retour à l'accueil